Mardi 28 décembre 2004 — Dernier ajout vendredi 2 juin 2006

Vol au-dessus d’un nid

Le spectacle imaginé et mis en scène par la Compagnie Tupi Arts vivants a eu lieu le samedi 13 novembre sur l’esplanade du château de la commune d’Excideuil devant un millier de personnes, de tous âges et de tous sexes.

Les spectateurs n’ont pas hésité à braver le froid glacial de cette soirée d’automne pour assister au spectacle qui a duré environ trois quarts d’heure.

« Vol au-dessus d’un nid », tel était le nom du spectacle choisi d’un commun accord avec la compagnie et les soixante dix bénévoles ayant participé à la construction du dragon, des décors et à la confection des costumes.

Sept enfants jouant innocemment découvrent les restes d’un œuf éclos d’une taille anormalement grande.

Premier coup de feu, les enfants tentent de protéger leur nouveau trésor. En haut des remparts du château, la princesse Ermeline de la Prade appelle au secours : elle tente de prévenir les enfants d’un danger imminent. Les enfants comprennent que les morceaux de coquille sont ceux d’un œuf de dragon mais les chasseurs rôdent, ils cherchent une proie.

Des coups de feu claquent puis c’est le silence.

Spectacle dragon Les chasseurs réapparaissent, hurlant de joie, tenant une peau qu’ils s’empressent de hisser aux remparts du château, tel un trophée de guerre.

Heureux et comblés, les chasseurs s’en vont fêter leur prise tandis que les enfants découvrent, stupéfaits et meurtris, la dépouille de la bête. Ils la décrochent et la posent délicatement dans l’herbe en pleurant quand soudain, un chevalier sur son magnifique destrier blanc arrive. Il s’agit de Saint Georges, le terrasseur de dragons. Il galope devant les enfants, aveuglés par leur tristesse.

Des bruits se font entendre, lorsque soudain apparaît LE dragon du canton d’E. LE fameux dragon tant attendu sort de sa cachette, toutes narines fumantes, crachant du feu, déambulant sur l’esplanade jusqu’à la voiture des chasseurs qu’il brûlera dans sa colère.

Spectacle dragon2 Mais ce dragon est-il aussi méchant ? Bien sûr que non puisqu’il se dirige vers le public et se fond dans la foule. Entraînant dans son sillage le millier de personnes venues le découvrir, le dragon déambule jusqu’aux grilles du château qui se referment doucement tandis que brûlent des lettres de fer entourées de draps blancs indiquant « à suivre » prévenant ainsi le public que l’histoire ne fait que commencer.

L’histoire a été contée par Dominique Le Lan Tallet tandis que les techniciens de l’ADDC et du Scénopole prenaient en charge les effets lumières et que la compagnie Tupi coordonnait les effets pyrotechniques, donnant encore plus de magnificence à ce magnifique conte.

Imaginé par Teresa de Lima Torres qui s’est inspirée des actions menées à Excideuil sur le thème du dragon et des deux contes écrits par Dominique Le Lan Tallet (« Crapoumax et les sept dragons ») et Jacqueline Desthomas (« Le secret de la Prade »), l’histoire a eu beaucoup de succès à en croire les applaudissements qui l’ont clôturée. Les commentaires d’enfants et d’adultes très agréablement surpris par le spectacle allaient bon train.

140 personnes ont participé à la résidence de création, 72 personnes ont participé au spectacle en lui-même pour que ce projet, fruit d’un travail difficile et de longue haleine, voie le jour. Le dragon a été construit en bambou et tiges de fer, les écailles avec des alvéoles protectrices pour les pommes puis peints et assemblés en arceaux, portés par 22 porteurs. Il mesure 32 mètres de long !

Spectacle dragon3

C’est une action sans précédent qui a eu lieu à Excideuil, une surprise pour les organisateurs : l’engouement, la solidarité, la fraternité et la réunion de personnes de tous âges, milieu social ou sexe pour la réalisation de ce spectacle. Près de 10 répétitions ont eu lieu et tous ont répondu présent pour que ce projet devienne réalité. La récompense a été la venue en nombre d’un public curieux et attentif.

Excideuil a accueilli le 1er spectacle tandis que la compagnie continue son travail puisqu’une seconde résidence doit avoir lieu en 2005 au Buisson de Cadouin pour la création d’un nouveau dragon et d’un nouveau conte.

Tous les dragons créés devraient se retrouver en 2006 lors d’un immense festival. C’est cela, le projet « Mondes et Dragons ».