Mercredi 15 juin 2005 — Dernier ajout jeudi 18 mai 2006

Restauration immobilière

Le Conseil Municipal d’Excideuil, en date du 14 mars, a délibéré pour la réalisation d’une étude pour la mise en place d’un Périmètre de Restauration Immobilière (PRI).

L’objectif de cette procédure a pour objet la restauration et la remise en état d’habitabilité d’un immeuble ou d’un ensemble d’immeubles voués à l’habitat dans un périmètre créé à cet effet.

Il s’agit pour la commune de remédier à l’état de dégradation d’un certain nombre d’immeubles du vieux bourg.

Une procédure qui vise à trouver une solution à la vacance et à la détérioration du patrimoine inscrit dans la ZPPAUP (zone de protection du patrimoine architectural urbain paysager), tout en permettant la conservation du bâti.

La Pact-Arim Habitat et Développement Dordogne Périgord est retenu pour réaliser cette étude dans un secteur déterminé.

Il concerne les immeubles se situant à l’intérieur du périmètre d’étude : avenue du Dr Jean Rabaud, avenue Gambetta, avenu Pasteur, Rue du 8 mai 1945, Boulevard André Dupuy, boulevard Jean Rebière.

Plan du périmètre d'études

Cette étude doit se dérouler en deux phases :

  1. un diagnostic urbain et immobilier avec un travail de terrain permettant l’identification des immeubles pouvant être concernés en fonction de leur état et de leur aspect extérieur. Cette étape aboutira à l’identification des îlots et immeubles stratégiques pour lesquels une intervention pourrait être envisagée.
  2. Proposition du périmètre opérationnel et d’une stratégie d’intervention pour la commune. Un document final déterminera le mode opératoire à mettre en œuvre, les objectifs quantitatifs que la commune se fixe sur les cinq ans à venir et le coût global de réhabilitation des immeubles.

La durée de cette étude est prévue sur trois mois.