Vendredi 28 mars 2008 — Dernier ajout vendredi 4 mai 2007

Le budget assainissement 2007

Le budget de la part assisnissement 2007 a été voté lors du vote du budget global 2007 en sénace du conseil municipal du mardi 10 avril 2007.

Afin de calculer la part du budget assaisnissement 2007, il est tout d’abord nécessaire d’effectuer le compte administratif 2006.

Compte administratif 2006

2Section de Fonctionnement2

  • Recettes : 117 892 89 €
  • Dépenses : 9 011.03 €
  • Résultat de Fonctionnement excédentaire : 108 881.86 €

2Section d’Investissement2

  • Recettes : 43 797.95 €
  • Dépenses : 160 164.08 €

Il en résulte un besoin d’investissement de financement de - 116 366.73 €

Résultat de clôture de l’exercice précédent

  • Fonctionnement : 198 046.89 €
  • Investissement : 45 032.47 €
  • Le résultat de clôture est donc le suivant :
    • Fonctionnement : 306 928.75 €
    • Excédent de financement de la section d’investissement : - 71 334.26 €

Les restes à réaliser

  • Recettes investissement : 0.00 €
  • Dépenses investissement : 187 957.71 €
  • Solde : - 187 957.71 €

L’excédent de la section d’investissement est par conséquent de - 259 291.97 €.

Affectation du résultat

306 928.75 € ont été affectés à la section d’investissement.

Le budget primitif 2007 s’équilibre en dépenses et en recettes en ce qui concerne la section de fonctionnement à 49 600 € dont 10 150 € pour virement à la section d’investissement.

Il s’équilibre en dépenses et en recettes pour la section d’investissement à 328 379 €.

Les projets d’assainissement en 2007 :

Le conseil municipal, depuis plusiers années souhaite la remise en état du réseau d’assainissement de l’avenue Eugène Leroy.
Cette remise en état devrait débuter dans le courant de l’année.

Autres projets :

  • le passage en réseau séparatif du « Bassin Versant Pont Rouge » et
  • la réalisation d’une nouvelle station d’épuration.

Le projet de réalisation d’un bassin d’orage a été abandonné car très coûteux et posant des problèmes techniques d’implantation,
A la place, il a été préféré la solution du passage progressif en séparatif du réseau d’assainissement de la commune.

Dans le cadre du financement de ces travaux, deux études, l’une portant sur la faisabilité du passage en réseau séparatif et l’autre portant sur l’élaboration du dossier de déclaration « loi sur l’eau » des rejets du système d’assainissement, s’avèrent nécessaires et devraient être lancées prochainement.