Jeudi 18 septembre 2003 — Dernier ajout mardi 6 juin 2006

Les outils de dialogue

L’aménagement de l’espace public à excideuil

Les actions qui ont été entreprises suite au diagnostic selon lequel Excideuil ne s’inscrit pas dans l’ensemble des sites de visite patrimoniale du Nord du département, faute de se positionner clairement et fermement auprès du grand public.

Retour Sommaire

Diagnostic

Malgré la participation active du Syndicat d’Initiative (visite guidée, promotion, visite groupée) et un bon retour des visiteurs, le circuit patrimoine souffre d’un déficit de communication pour renforcer l’image du bourg :

  • pas de plaquette de présentation générale ;
  • pas d’affiche ;
  • aucune pancarte routière indiquant Excideuil avec le logo MH ;
  • aucune annonce dans le village.

Aussi, malgré ses atouts, il faut donc bien admettre qu’Excideuil ne s’inscrit pas dans l’ensemble des sites de visite patrimoniale du Nord du département faute de se positionner clairement et fermement auprès du grand public.

Retour Sommaire

Actions entreprises

2Les journées du patrimoine2

Depuis 1997, grâce à un travail de fond entrepris avec l’organisation des Journées du patrimoine, l’image d’Excideuil s’est peu à peu infléchie auprès des institutionnels, des politiques et des responsables en terme d’aménagement du territoire et ce grâce à une communication suivie.

La commune organise, dans le cadre des Journées du patrimoine, un ensemble de visites, expositions, conférences. Elle fait de la connaissance, de la gestion et de la promotion de son patrimoine une priorité pour la création du patrimoine de demain.

Au-delà de l’existant, la persévérance de la commune en matière de communication a permis de créer auprès de ses interlocuteurs privilégiés, une image d’Excideuil comme un village phare dans la recherche de connaissance et l’animation du patrimoine (Excideuil, prix national des villages gagnants en 1997 pour son action sur le patrimoine…).

2Les produits dérivés des Pages images2

Créée suite à la décision de la commune de réaliser une étude action préalable aux interventions sur l’espace public, l’association Excit’œil, en partenariat avec le Comité d’Expansion, a réalisé une série de supports largement subventionnés (mobicarte, cartes postales).

L’association Excit’œil, qui gère les Pages Images de Jean-Luc Moulène, a entamé une deuxième étape (programmes de cinéma, affiches de rugby) en s’associant à des partenaires locaux (ciné Passion, commerçants …).

La troisième étape sera l’autonomie financière.

2Le journal municipal2

C’est le support naturel de toutes informations concernant la vie municipale. D’abord annuel, puis trimestriel à compter de 1995, il est devenu mensuel depuis peu.

2La politique culturelle2

3Principes et objectifs3

Excideuil s’est dotée depuis quelques années d’équipements et de structures divers, tournés vers le développement culturel : la salle de spectacle, les voix de l’hiver, Ciné Passion, la bibliothèque, les associations culturelles agissant sur le territoire communal (CAC, Amicale laïque, Excit’œil, le comité des fêtes), les journées du patrimoine… Toutes ces actions ont un retentissement certain et il est opportun aujourd’hui de les réunir pour qu’elles optimisent leur position et leur rayonnement en travaillant ensemble pour assurer leur pérennité.

3Les potentiels en terme d’espace3

En terme d’aménagement de l’espace, des lieux existent aujourd’hui, très liés à la pratique de l’espace public : salle du château, grottes, bibliothèque, espace de la prairie, moulin de la Baysse… Ces lieux pourraient recevoir des animations communes.

3Actions envisagées3

La préoccupation majeure aujourd’hui est la lisibilité de la globalité des actions engagées et leur développement.

Une structure centralisée permettra :

  • une recherche de partenariat commun vers des institutions type établissements bancaires, assurances, fondations …
  • d’assurer une communication commune
  • d’étendre leur territoire d’investigation à une dimension plus importante : le canton par exemple.
  • de créer une structure de gestion commune
  • d’établir ensemble un projet culturel sur la ville ou le canton.

Une réflexion commune de ces structures permettra d’arriver à créer des moments forts dans la vie culturelle d’Excideuil, générateurs d’animation de l’espace public.

La réflexion s’engagera tout d’abord sur la recherche d’une thématique commune liant la lecture, le cinéma, le théâtre, la culture occitane dans ses aspects créatifs, la tradition médiévale et ses aspects modernes, l’animation des petits aménagements créés par les commandes d’artistes, les activités autour de la nature, etc…

D’après l’étude faite par Luc Joudinaud, architecte et Pierre Marsaa, urbaniste, en octobre 2001.

Retour Sommaire