Mardi 22 novembre 2005 — Dernier ajout jeudi 25 mai 2006

Parle-moi

L’amitié entre un femme et un bidon d’ordures est-elle possible ?

Pour celui qui se retrouve seul dans ce monde grouillant de gens, oui, bien sûr !

Parle-moi 2

« Parle-moi » évoque la question de ceux qui, quelle que soit leur classe sociale, leur aspect physique ou leur religion voient les portes se fermer devant eux, celles des amis, celles du monde du travail, les laissant dans le plus profond et le plus cruel abandon, sans possibilité de recours, même pas celui de la communication.

Anonyme et oubliée, Isabel est l’une d’entre eux.

Elle naît et vit dans l’esprit du dramaturge chilien Juan Radrigàn. Elle ressurgit, pleine d’une force poétique émouvante, dans l’adaptation de Ricardo Montserrat.

Le texte fonctionne comme une métaphore de notre monde, mais aussi, constitue un portrait cru et ironique de l’existence de ceux qui, rejetés par la société, fondus dans l’environnement, deviennent indignes d’être vus.

Seule sur scène, comme Isabel son héroïne, Ana-Maria Uteau devient représentative de tous les va-nu pieds du monde, de tous ceux que la vie oublie au coin d’une rue, sur une bouche de métro ou au bord des champs d’immondices.
Avec, pour seul refuge sentimental, un simple tonneau, la comédienne propose un univers déchirant où l’espoir affleure parfois mais retombe vite.

Entendez Isabel quand elle vous parle : elle est le peuple des va-nu-pieds, des sans-logis, des morts de faim. Le monde sera un jour à eux, qui n’ont rien d’autre, au creux des mains, qu’une immense capacité de souffrir et d’aimer, à eux qui aiment d’autant plus la vie, qu’il leur en coûte de simplement survivre, qui aiment d’autant plus la vie, qu’elle ne leur appartient pas.

« Parle-moi » est l’adaptation d’Isabel exilée en elle-même« , deuxième d’une trilogie que Radrigàn avait intitulée  »Requiem pour les loups et les agneaux« , la première étant :  »Sans Motif apparent , la troisième, « l’Invité », toutes trois écrites dans les années noires de la dictature de Pinochet.

« Parle-moi » mise en scène par Ana-Maria Uteau avec Ana-Maria Uteau le vendredi 21 octobre à 20h30 dans la salle des fêtes de Saint Médard d’Excideuil.

Tarifs : Adultes 8€ /Étudiants 4€/ Scolaires 3€

Renseignements : 05 53 52 35 19