2003/2004

La programmation culturelle du collectif de la saison 2003/2004.

Cette année, le collectif des Voix de l’Hiver a choisi un programme qui portera sur le merveilleux et la simplicité avec quatre pièces de théâtre et un spectacle musical conté.

Jeudi 29 avril marquait la fin de la saison 2003/2004 du collectif des Voix de l’Hiver avec la représentation de la pièce de Jean-Louis Bauer par la Compagnie Chantier Théâtre de « Y a-t-il un comédien dans la salle ? » avec Xavier Bermudez.

L’avant dernier spectacle du Collectif des Voix de l’Hiver et de l’ADDC s’est déroulé le mardi 30 mars à la salle de spectacles du château et a eu un succès fou.

Y A-T-IL UN COMEDIEN DANS LA SALLE ?

Théâtre Jeudi 29 avril 2004 à Saint Médard d’Excideuil dans la salle des fêtes.

Il s’agit d’un théâtre interactif dans lequel une large place est réservée aux spectateurs.

L’histoire : une star vient faire la promotion de son nouveau film « Le maître des loups ».

« Rondes de Femme », le troisième spectacle de la saison 2003/2004 du Collectif des Voix de l’Hiver a eu lieu vendredi 30 janvier à Saint Sulpice d’Excideuil.

Le conte « Poucette » a été joué le vendredi 19 décembre à Saint Jory Las Bloux dans le cadre de la programmation 2003/2004 des Voix de l’Hiver.

Théâtre Samedi 22 novembre 2003 à Saint Germain des Prés.

« Je naquis au Havre un vingt et un février en mil neuf cent et trois. Ma mère était mercière et mon père mercier, ils trépignaient de joie ».

Raymond Queneau.

Théâtre Vendredi 19 Décembre 2003 à Saint Jory Las Bloux. Dans un espace tendu de velours noir, Hermeline et Gaspard ouvrent et ferment de splendides boîtes à rêves qui offrent autant d’écrins aux marionnettes de toutes tailles qu’ils manipulent.

Un spectacle musical et conté Vendredi 30 Janvier 2004 à Saint Sulpice d’Excideuil. A savourer : une bouchée salée, voire amère, quand Michèle Bouhet dit la honte, la peur, l’ordinaire…
Vivre chaque jour l’ordinaire, c’est ça qui est extraordinaire.

Théâtre Mardi 30 Mars 2004 à Excideuil.
Comment la société réagit-elle à une situation insolite ? Peurs et incompréhension sont au cœur de cette pièce qui oscille entre malaise et burlesque.
Une fable qui interroge sur le monde tel qu’il va.