Jeudi 7 avril 2005 — Dernier ajout mardi 30 mai 2006

L’homond : causerie-dragon

Le coup d’envoi de la programmation culturelle des Voix de l’Hiver a eu lieu le 3 décembre.
Daniel L’homond a offert une causerie spectacle sur le thème du dragon dans la salle de spectacles du château.

Devant une assistance de plus de soixante-dix personnes, ce magicien des mots, a dans la première partie de son spectacle, parlé des dragons occitans : Drac, Baséri, Coulobre et autre Citre.

Daniel L'Homond

Dans la seconde partie de sa causerie, Daniel L’Homond conteur-créateur, de sa voix chaude et profonde, a conté deux histoires de dragons. Deux contes malicieux et humoristiques, émaillés de bons mots et de tendresse qui ont eu beaucoup de succès.

Le premier narrait l’histoire d’une anglaise installée dans le Périgord et qui découvre un bruit provenant de sa porte ou plutôt d’une sculpture accrochée à sa porte.

Une histoire d’amour, une romance « anglo-périgourdine » où il est question de tarte à la rhubarbe.

La seconde histoire traite d’un fleuriste de Bergerac, amoureux de la pâtissière d’en face et prêt à tout pour qu’elle le remarque enfin. Prêt même à dresser un dragon… Car la pâtissière était mariée et ignorait superbement le fleuriste.

Humour, drôlerie, sympathie, magie, féerie des mots, Daniel L’Homond a, très vite, captivé et emporté le public au pays des histoires fantastiques avant de les ramener sur la terre ferme où l’atterrissage fut brutal. (Qu’il faisait bon rire dans ce merveilleux pays !)

Quel dommage de revenir si vite dans la réalité.