Vendredi 25 juin 2010 — Dernier ajout mardi 20 juillet 2010

Orphée aux Enfers

La Franco American Vocal Academy revient à Excideuil pour la troisième année consécutive et propose l’opérette en deux actes de Jacques Offenbach le samedi 7 et le dimanche 8 août 2010, dans la salle de spectacles du château.

Retour Sommaire

La FAVA

La Franco-American Vocal Academy a pour mission de découvrir, guider et inspirer les futurs talents lyriques.

C’est une école d’été unique en France, située en Périgord-Limousin et destinée aux jeunes chanteurs désirant améliorer leur capacités scéniques et perfectionner leur connaissance du répertoire lyrique français.

Le Festival de la FAVA comprend un programme d’études pré-professionnel pour chanteurs solistes d’Opéra et de Concert, un programme dédié aux jeunes chanteurs choristes, ainsi qu’une série de concerts donnés par des artistes de renommée internationale. Le Festival propose des récitals de mélodie française, des concerts de madrigaux français, des récitals de piano, de quatuor a cordes et des spectacles d’opérette.

Le Festival de la FAVA est gratuit pour le public et se déroule dans une atmosphère conviviale.

Le ’Grand Concours de Chant’ est une compétition internationale annuelle ayant pour objectif de récompenser les jeunes interprètes les plus accomplis du répertoire lyrique français.

Les fondateurs de la FAVA sont William Lewis, ancien Ténor Soliste au Metropolitan Opera de New York de 1957 à 1992 actuellement professeur à la Butler School of Music de l’Université du Texas ; et Frédérique Added, soprano parisienne Frédérique Added reconnue pour son interprétation des mélodies françaises. La FAVA est une association non-discriminatoire a but non-lucratif affiliée à la Butler School of Music de l’Université du Texas.

Retour Sommaire

Le Concert au Château

« Orphée aux Enfers » est à l’origine un opéra-bouffe en deux actes et quatre tableaux d’Hector Crémieux et Ludovic Halévy, sur une musique de Jacques Offenbach.
Il a été créé à Paris au théâtre des Bouffes-Parisiens, le 21 octobre 1858. _ Une seconde version de l’œuvre (en quatre actes et douze tableaux) a ensuite été donnée par les auteurs le 7 février 1874 au Théâtre de la Gaîté.

Cette opérette est basée sur le mythe gréco-latin d’Orphée, un artiste marié à Eurydice.
Cette dernière meurt et Orphée, ne pouvant vivre sans elle, implore les dieux de la lui rendre.
Il obtint gain de cause à une condition : Eurydice va sortir des Enfers derrière lui mais il n’a pas le droit de se retourner, s’il le fait, elle lui sera reprise à jamais. Malheureusement, Orphée se retourne et Eurydice est aspirée vers les Enfers.
Dans la version d’Offenbach, l’histoire est beaucoup moins tragique.
Le mythe est parodié et à la mort d’Eurydice, Orphée est heureux.
Poussé par l’opinion publique il va tout de même implorer les dieux pour retrouver son épouse.
Mais les dieux le piègeront pour garder la belle Eurydice et le forceront à se retourner.

Mise en scène William Lewis ; Adaptation Frédérique Added ; Direction Oleg Lessoun}

Retour Sommaire

Pour en savoir plus sur la FAVA, découvrir la liste des chanteurs de cette cession, connaître le programme d’été et réserver :
05 53 62 46 88
http://favaopera.org
favareservations chez gmail.com

Tous les spectacles son gratuits, cocktail offert à Excideuil.