Mardi 23 octobre 2007

Succès pour l’édition 2007

Les Journées du Patrimoine se sont déroulées sur deux jours et demi entre Excideuil et Clermont d’Excideuil. Placées sous le signe du Patrimoine Floral, elles ont été un succès.

Retour Sommaire

Scène ouverte

Les Journées du patrimoine ont débuté avec de l’improvisation et de la convivialité dès le vendredi soir.

Tout un chacun était convié au Moulin de la Baysse pour admirer l’exposition présentant les différentes réalisations d’art contemporain de l’association Excit’œil mais également participer à une scène ouverte.

Au menu, du chant, des lectures, de la musique avec Fifres et tambour, des contes avec l’association Biblioconte et de nombreuses improvisations. Rassemblés autour d’un buffet et d’un feu de joie, le public a ainsi passé une très agréable soirée grâce, également, au temps doux et agréable.

Retour Sommaire

Découverte de la truffe

Le lendemain matin, toujours au moulin, le public était convié à une matinée consacrée à la truffe.

Il y eut tout d’abord un exposé sur les modes de culture de la truffe et les différentes variétés produites en Périgord effectué par Bernard Lansac et Pierre Vouters du Groupement des Trufficulteurs de Saint Pantaly.
La partie théorique a été suivie par une explication sur le terrain des différentes flores de truffières effectuées par Jean-Claude Martegoutte, botaniste, enseignant au lycée agricole de Coulounieix Chamiers.

Retour Sommaire

Métiers d’art

L’après-midi, toujours au Moulin de la Baysse, des ateliers artisanaux s’étaient installés avec des professionnels de la restauration du patrimoine, lesquels ont fait démonstration de leur savoir-faire : deux tailleurs de pierre, deux charpentiers, et un vannier ont réalisé leur travail sous les yeux du public tandis que l’on pouvait visiter le Moulin à Images et voir les kakémonos des réalisation, abouties ou non, d’Excit’œil.

Retour Sommaire

L’herbier du sentier karstique

Enfin, le dimanche, à Clermont d’Excideuil, le public a pu apprécier le travail de longue haleine réalisé par Jean-Louis Orazio : l’herbier du sentier karstique d’Excideuil, avec la projection d’un diaporama conçu et réalisé par Jean-Jacques Joudinaud du service de communication de l’Office de Tourisme.

La période d’observation couverte par cet inventaire se situe entre 2000 et 2007. La grande variété des sols est l’une des explications de l’abondance des espèces : 400 plantes différentes ont été recensées !!!
Une version de cet herbier et du diaporama sont également prévues pour être mises à la disposition des écoles.

Le sentier karstique longe la vallée large et limoneuse, à fond plat, de la Loue, déambule au pied des roches enchantées où s’est accumulée de l’argile de décalcification, traverse le causse aride aux chênes rabougris et aux pelouses sèches, se rafraîchit au bord des résurgences ou emprunte l’ancienne voie ferrée taillée dans le calcaire homogène du jurassique. Ses nombreuses variantes permettent de parcourir le massif de Saint Martin dans tous les sens.

Retour Sommaire

Protéger le patrimoine floral

En effectuant ce travail, Jean-Louis Orazio a souhaité sensibiliser le public et les habitants locaux à leur patrimoine floral en créant un document qui permettra de voir son évolution dans le temps.
Beaucoup de plantes sont dites « mauvaises herbes » car elles se révèlent envahissantes pour le jardinier ou l’agriculteur.

La plupart d’entre elles sont chargées d’histoire, porteuses de légendes, ou sont médicinales. Souvent, elles entretiennent toute une vie autour d’elles en servant de nourriture ou d’abris. Les plus insignifiantes, les plus discrètes ont beaucoup de choses à nous apprendre même si, malheureusement, la transmission de ce savoir ne s’est pas toujours faite.
Il faut donc être attentifs et respectueux de la flore car c’est également un véritable patrimoine.

Durant cette journée, il était également possible de visiter l’église de Clermont, dont le retable a été récemment restauré et d’assister au concert dans la nef, pour l’occasion trop petite, donné par le trio vocal « Si ça vous chante ».

La clôture de ces trois journées s’est effectuée sur le parvis de l’église par un pot amical offert par l’association « Clermont Passion ».

Les différents organisateurs ont été satisfaits tant ces journées et surtout, les thèmes choisis, ont été appréciés par le public venu en nombre.

Retour Sommaire

Exposé sur la truffe Visite d'une truffière Scène ouverte au Moulin Scène ouverte au Moulin