Vendredi 15 juillet 2005 — Dernier ajout jeudi 20 décembre 2007

Saison 2004/2005

La saison 2004/2005 des équipes de l’Avenir s’est achevée sur un bilan très positif.

  • L’équipe fanion a réalisé un parcours remarquable tout au long de l’année, elle termine 2e de son championnat derrière l’intouchable Le Queyran.

Equipe fanion rugby
Les phases finales lui furent fatales et de ce fait elle rate la montée en Promotion Honneur, chose qui lui était pourtant promise. La complexité de ce championnat assez incohérent l’oblige à repartir l’an prochain dans cette même Première série.

La finale, pourtant perdue dans le challenge des trois tours, montre bien une nouvelle fois la qualité de cette équipe et sa régularité, défaite par l’ogre Marciac, équipe d’Armagnac Bigorre aux éléments plus expérimentés.
La qualification pour les championnats de France était l’occasion pour ce groupe de bien terminer sa saison. Hélas, malgré un combat plus qu’honorable et très courageux, elle fut battue par le champion d’Armagnac Bigorre, Castelnau en Madiran, composé de solides vignerons déterminés et plutôt agressifs.
Le président Gouzon et l’entraîneur Faure sont fiers du travail accompli par cette équipe.

  • L’équipe 2 (appelée aussi équipe réserve) a, quant à elle, réalisé une fin de championnat époustouflante. Au contraire de ses aînés, elle eut un début de saison un peu chaotique, mais autour du trio d’anciens : Ginestie, Verdier et Vacher, elle remporta avec un amalgame de jeunes joueurs, de débutants même, le titre de champion du Périgord-Agenais au détriment du club lot et garonnais Colayrac (après avoir gagné son quart de finale à l’ultime seconde grâce à une pénalité de plus de 40 m contre le vent par Estime, et sa demi-finale au tirs au buts, fait rarissime dans les phases finales de rugby).

Belle récompense pour tous ces garçons, et belle victoire pour le rugby que préconise Stéphane Faure depuis près d’un an déjà. La fête fut longue et heureuse, comme savent le faire les rugbymen, et le bouclier fit le tour du village, pourtant bien endormi ce soir-là !!!

jeune équipe de rugby

L’Avenir d’Excideuil, c’est évidemment et surtout les jeunes : l’avenir du rugby.

Et nous pouvons avoir de réelles espérances de ce côté là aussi : l’équipe junior en entente avec Payzac a réalisé une bonne saison, elle termine en huitième de finale du championnat de France, défaite par Cusset (équipe de l’Allier).

  • L’équipe cadets, elle aussi en entente avec Payzac, après un début de saison difficile, a fini en trombe en participant aux huitièmes de finale du challenge Aquitain après avoir battu un club comme Decazeville un bastion du rugby. Les Tallet, Cousty, Réjou, Duteil et compagnie sont la relève de demain, et il faut féliciter ici tous les éducateurs et tous les dirigeants qui les entourent et sans lesquels rien ne serait possible.
  • Dans les autres équipes, minimes : bon résultat d’ensemble, la récompense se concrétise par la sélection de Carriere et Blondy dans les équipes du comité : déjà des valeurs remarquées et des talents de demain.
  • L’école de rugby a vu son effectif sensiblement reculer : il y a du travail en profondeur à faire dans notre canton et au-delà.

Pour ce qui est des résultats, les fortunes sont diverses. Les finales départementales se déroulaient à Trélissac et les moins de 9 ans ont perdu 2 matchs et en ont gagné 2 . Les moins de 11 ans ont gagné dans leur catégorie. Ces résultats sont encourageants, félicitons les éducateurs et aussi quelques parents fidèles et dévoués.

école de rugby

Rappelons ici que tout cette « mécanique » ne fonctionne pas toute seule : il faut signaler le travail de tous les bénévoles et le temps consacré par tous les passionnés de ce sport et les amis du club. Nous invitons chacun à les respecter… à les encourager (oui, oui !!!!, vous pouvez, une saison de rugby c’est d’août à juin et presque tous les week-end) et, pourquoi pas ?, à les rejoindre.