Mardi 19 octobre 2004 — Dernier ajout mardi 30 mai 2006

Restructuration de l’hôpital

Frédéric de Saint Sernin, secrétaire d’Etat à l’Aménagement du Territoire, s’est rendu le vendredi 5 septembre à l’Hôpital Local suite à la demande de subvention pour la restructuration de l’établissement qui lui avait été faite.

Un entretien s’est déroulé en présence du Maire Arnaud Le Guay et du directeur de l’Hôpital, Gilles Lamourelle.

Restructuration Hopital

Face à l’augmentation du nombre de personnes très âgées, l’Hôpital local, qui compte 200 lits et emploie 144 agents, se trouve en première ligne pour assurer l’accompagnement médical ou médico-social de celles qui deviennent dépendantes.

L’Hôpital local d’Excideuil est un lieu de vie où sont dispensés des soins performants et un accompagnement jusqu’au moment ultime de la vie pour une clientèle de grand âge, en rupture de son mode de vie habituel.

D’ores et déjà, l’hôpital local a su diversifier ses services et ses prestations et travailler de concert avec les intervenants à domicile pour créer des filières à dominante sociale, médico-sociale ou sanitaire orientées vers le maintien à domicile.

Il s’agit maintenant pour l’établissement, conformément aux objectifs spécifiques fixés par le Schéma Régional d’Organisation Sanitaire et Sociale de :

  • développer des actions de coopérations médicales avec le centre Hospitalier de Périgueux dans le cadre de conventions d’accès au plateau technique et l’organisation de consultations avancées,
  • développer sa compétence en matière de rééducation et de réadaptation, notamment dans le cadre de la prévention de la grande dépendance dans un but de réinsertion,
  • accueillir les personnes âgées et intellectuellement diminuées,
  • mettre en place une organisation permettant le développement des soins palliatifs s’appuyant notamment sur une formation spécifique du personnel,
  • humaniser les conditions d’hébergement pour assurer une fin de vie digne à une population qui, en grande partie, décède à l’Hôpital.

Ces dispositions permettront de renforcer l’accès à des soins de proximité adaptés et d’éviter toute source de décompensation, tant au plan physique que psychique, à des patients très vulnérables à toute rupture avec leur environnement habituel.

Le plan directeur réalisé par un cabinet spécialisé a été adopté par le Conseil d’administration le 9 mars dernier et prévoit un programme important de restructuration de l’ensemble des locaux dont le coût d’objectif est le suivant :

  • Restructuration de la partie Etablissement Hébergeant des Personnes Agées dépendantes :
    13 653 692€ de travaux et 999 376€ d’équipements soit 14 653 068€
  • Restructuration partie sanitaire :
    2 155 234€ de travaux et 333 124€ d’équipements pour un total de 2 488 358€.

Le démarrage de ces travaux est suspendu à l’obtention des subventions demandées au Conseil Général et au Conseil Régional dans le cadre du futur plan Etat-Région.