Mardi 1er avril 2008

Match de championnat face à Castelmoron

Défaite des jaunes et noirs en match de championnat face à Castelmoron sur le score de 11 à 14 : Les abeilles n’y arrivent plus.

Match de championnat face à Castelmoron

Pour Excideuil : 2 pénalités Rivière, Tallet, 1 essai Klissing.
Pour Castelmoron : 2 essais transformés

Il aura encore fallu une « pénale touch » dans les dernières minutes pour ruiner tous les espoirs de victoire des abeilles alors qu’elles avaient une fois de plus tenu la dragée haute à des visiteurs tout en confiance et plus sûrs de leur rugby.

Le coach Jean-Pierre Juge avait haussé le ton dès le vendredi soir pour faire réagir son groupe car depuis deux-trois dimanches, les abeilles bafouillent leur rugby, les jeunes surjouent les anciens déjouent et le désordre s’installe dans les têtes, se traduisant par trop d’approximations et un manque de sérénité.

Pour preuve, le premier essai encaissé ce dimanche est intervenu sur une interception lot et garonnaise suite à une attaque mal négociée par des abeilles entreprenantes mais imprécises.
Deux pénalités vont les faire revenir, à la mi-temps à la hauteur de leurs hôtes du jour. Le deuxième acte était plus à l’avantage des abeilles, Klissing venant conclure une belle attaque, le public retrouvait les siens et cet essai permettait aux jaunes et noirs de passer devant sur le score de 11 à 07.

Des occasions manquées

D’autres occasions se présentèrent aux abeilles pour enfoncer le clou malheureusement sans réussite. Exemple cette percée de Baptiste Réjou qui manqua de soutien au moment de conclure. Dommage « çà pouvait », « il y avait la place », « c’est les premiers, les nôtres sont pas loin », « ces touches, on perd à cause des touches » : tous les commentaires se rejoignaient lorsque le référé mit un terme à ce bon match de rugby, malgré la défaite 14 à 11 (point de bonus défensif). Gilles Dufraisse, le président, avait beau râler, pester la réussite n’est toujours pas du côté de ses protégés et ce n’est pas le déplacement à Mézin dimanche 9 mars qui va ramener de la confiance dans son équipe Mais sait-on jamais les sursauts d’orgueil sont souvent imprévisibles.

EQUIPE RESERVE

Pour l’équipe réserve ce fut la victoire (score 17 à 12) face au leader, la poule pratiquement invaincue cette saison. C’est donc une bonne équipe Excideuillaise plus appliquée qu’à l’habitude qui mit un terme à cette invincibilité. Elle offrit trois essais aux nombreux supporters déjà présents pour ce match ; Guillaume Olivier (de retour de blessure) ouvrit le score de belle manière imité par Coco Favard (un bon jeune qui va finir par s’imposer) et dans les dernières secondes de la partie c’est le junior Jonathan Buisson qui donna la victoire aux abeilles après une chevauchée fantastique entre des visiteurs médusés et impuissants.

Que de satisfactions pour Verdier, Vacher et Ginestie qui composent chaque dimanche avec l’effectif du jour. Lorsque ce genre de match est produit, il récompense leur attachement et leur acharnement à vouloir mener cette équipe à réaliser -comme le préconise Jean-Pierre Juge depuis son arrivée- un rugby de passe et de mouvement.

Cette victoire valide pratiquement la qualification de cette équipe pour les phases finales, Gilles Dufraisse et son équipe dirigeante doivent se réjouir et se féliciter de cette nouvelle.

Maintenant c’est à l’équipe fanion de batailler les quatre matchs restant pour faire partie des qualifiés.

Dimanche 9 mars, périple agenais à Mézin contre qui il n’est jamais facile de s’imposer.