Jeudi 29 avril 2010

Les Abeilles s’invitent à la finale du Trophée du Challenge des trois tours…

…Après avoir brillamment acquis leur maintien en Championnat Honneur

Victoire des Jaunes et Noirs en Challenge des Trois Tours face à Capdenac
Score : 23 à 11, au stade de Daglan
Public : nombreux
Pour Excideuil : 3 essais Cousty, Géraud, Buisson 1 transformation 2 pénalités Tallet
Pour Capdenac : 1 essai, 2 pénalités

Buisson l'opportuniste
Buisson l’opportuniste

Les abeilles de Jean-Pierre Juge le coach Excideuillais avaient raté leur sortie en championnat en perdant à Jean Andrieux devant tout de même une forte équipe de Miramont.

La déception venait surtout de la pauvreté de jeu proposé, le manque d’enjeu de la rencontre avait quelque peu inhibé les habituelles velléités offensives des jaunes et noirs.

Cette demie- finale de challenge était l’occasion de se « faire plaisir » et de terminer cette magnifique saison de belle manière en s’octroyant -pourquoi pas- ce trophée
Il fallait tout d’abord éliminer les rugueux aveyronnais de Capdenac.

Le premier acte fut tout à l’avantage des hommes du Président Gilles Dufraisse. La bonne moisson en touche, la bonne tenue en mêlée permirent de libérer de très bons ballons à la charnière Lasternas/Tallet qui les utilisa de fort belle manière variant le jeu intelligemment.
Le talentueux Cousty se promena dans la défense adverse avec insolence concluant une belle offensive mais négligea sur quelques actions ses partenaires (dommage).
Le rusé Géraud mystifia des aveyronnais bien naïfs derrière pour permettre aux jaunes et noirs de prendre le large, Capdenac ne répliquant que par deux pénalités, Tallet le butteur des abeilles « enquilla » une pénalité des presque 50 mètres avant les citrons.

Cousty, le talent à l'état pur
Cousty, le talent à l’état pur

Les abeilles avaient retrouvé leur rugby, il manquait juste de la précision dans le dernier geste la dernière passe.
Les aveyronnais plus agressifs dans la deuxième mi-temps perturbèrent le jeu des abeilles qui se laissèrent un peu endormir par le faux rythme imposé, les offensives restèrent tout de même Excideuillaises mais les percées de Laubuge ou Tallet n’aboutirent pas faute de soutien.

Le référé du jour hacha quelque peu le jeu par un nombre incalculable de pénalités contre les abeilles pas toujours compréhensibles puisque les jaune et noir avaient le monopole du cuir.

Capdenac profita d’un errement défensif pour pointer un essai récompensant leur pugnacité.

Le score final de 23 à 11 en faveur des abeilles était bien mérité.
Jean-Pierre Juge retiendra cette très bonne première mi-temps face un adversaire coriace, il faudra gommer les petites scories en matière de finition pour prétendre ramener le trophée à Excideuil.

Rappelons la formidable ascension des abeilles depuis ces trois dernières saisons, le bel esprit qui règne dans la ruche Excideuillaise, cette magnifique aventure humaine qu’offre une saison de rugby avec ces hauts (comme les victoires contre Fumel ou Sainte- Bazeille anciens pensionnaires de Fédérale 2 et 3) et avec ces bas comme les trois défaites d’affilées à l’automne, ou bien les graves blessures de Naud, Piquet ou Lafarge.

La solidarité aura permis justement de pallier à tous ces aléas.

Amaral, la force tranquille
Amaral, la force tranquille

Ce trophée du challenge des trois tours, même s’il n’a pas le même prestige qu’une qualification en championnat, les abeilles s’en font un objectif pour cette fin de saison. Il récompenserait tout d’abord tout le travail accompli puis permettrait de remercier tous les fidèles supporters (encore très nombreux ce dimanche à Daglan) et les nombreux partenaires de l’avenir d’Excideuil.

L’adversaire pour cette finale sera Pompadour équipe d’honneur du comité du Limousin, les abeilles vont bien se préparer pour clôturer une saison très satisfaisante.

Vive le rugby à Excideuil !

Christian Vacher