Jeudi 13 mai 2004 — Dernier ajout vendredi 19 mai 2006

Internet haut débit

L’ADSL est enfin arrivé à Excideuil. L’inauguration de la ligne Haut Débit a eu lieu le mardi 23 mars dans la salle du Conseil de la Mairie.

Bernard Vauriac de France Telecom, entouré du Maire et d’Henri Faure, Conseiller Général, ont inauguré l’arrivée de l’ADSL ou Internet Haut Débit à Excideuil.

Inauguration ADSL à Excideuil

Depuis l’idée lancée par Michel Girard en Conseil Municipal il y a deux ans, beaucoup de chemin a été parcouru.

La commune a tout d’abord fait réaliser une étude pour connaître les différentes possibilités qui s’offraient à elle en matière de Haut Débit.

Des démarches ont été entreprises auprès du Conseil Général, du Conseil Régional et de la Préfecture.

Ces démarches, et l’éventualité que la commune se dote du Haut Débit sans elle, a incité France Telecom à venir à Excideuil plus tôt qu’elle ne l’aurait voulu.

Cela représente pour cette société un investissement de 150 000€ pour l’installation du central.

Public ADSL à Excideuil Cette inauguration a été couronnée de succès puisque lors de l’inauguration officielle à 11h, plus de 70 personnes sont venues dans la salle du conseil de la Mairie pour s’informer et s’abonner à l’ADSL.

A la fin de la journée, plus de cent foyers ont souhaité souscrire un abonnement pour l’ADSL.

Pour les professionnels, la présentation de la nouvelle ligne a eu lieu à 8h et 18h30 et a également remporté un beau succès.

Bernard Vauriac, responsable du développement du haut débit chez France Telecom a expliqué ce qu’est l’ADSL (Asymetric Digital Suscriber Line), à quoi cela sert et comment y accéder.

En France, 34% de foyers ont Internet.

Fin 2003 plus de 2 millions de foyers avaient un accès ADSL, France Telecom en prévoit 4 millions pour la fin 2004.

Fin 2003, 120 communes avaient accès à l’ADSL en Dordogne, fin 2004, 270 communes seront couvertes.

L’ADSL est une technologie qui permet de transformer une ligne téléphonique ordinaire existante en ligne de transmissions de données numériques à haut débit.

Pour accéder à l’ADSL, il faut posséder un téléphone, un réseau téléphonique et une prise de téléphone. Il faut également, un fournisseur d’accès et un modem avec filtre.

Il est possible de télécharger des vidéos ou des musiques et dans le même temps, de recevoir des e-mails, des appels téléphoniques ou écouter de la musique.

Grâce à l’ADSL, il est également possible d’organiser des vidéos-conférences avec des web-cam.

Trois vitesses de débit s’offrent aux internautes :

  • 128 Ko pour les utilisateurs occasionnels et surfer trois fois plus vite,
  • 512 Ko pour télécharger des jeux, vidéos, musiques, photos et surfer 10 fois plus vite,
  • 1028 Ko pour les gros internautes et surfer 20 fois plus vite.

Les tarifs proposés par les fournisseurs d’accès (wanadoo, free, tiscali…) dépendent de l’utilisation que vous faites de votre connexion Internet.

Actuellement, une partie des abonnés téléphoniques des commune de Clermont, Saint Germain, Saint Martial, Saint Médard, Saint Pantaly et Saint Raphaël peuvent en profiter.

Pour le reste du canton, la réflexion se poursuit avec le Syndicat d’Études et de Développement du Pays d’Excideuil et une expérimentation est actuellement en cours à Salagnac.

Elle va vraisemblablement permettre de proposer très rapidement à l’ensemble des habitants du canton la possibilité de pouvoir bénéficier du haut débit.