Mardi 10 janvier 2006 — Dernier ajout mardi 23 mai 2006

Dédicace poétique

L’association Excit’œil, par le biais de sa présidente Dominique Le Lan Tallet, avait invité les éditions de la Lauze et les auteurs de l’ouvrage « Châteaux en Périgord, l’Esprit des Pierres » pour une exposition dédicace suivie d’un apéritif dînatoire dans la salle de spectacles du château.

Une centaine de personnes se sont pressées auprès de Michel Testut, José Correa et Guy Penaud afin d’obtenir une dédicace personnalisée.

« L’esprit des Pierres », c’est la rencontre entre un écrivain -Michel Testut-, un peintre –José Correa-, et le savoir d’un historien du Périgord –Guy Penaud- tous trois amoureux des châteaux et de leurs légendes.

Soixante huit châteaux sont référencés dans l’ouvrage, tous choisis sur des coups de cœur.

Dédicace l'esprit des pierres
Ils souhaitaient trouver une façon d’aborder les châteaux différemment.
José Correa est parti à la rencontre des propriétaires de vieilles pierres afin de réaliser des aquarelles qui ont servi à l’illustration du livre. Certains, très heureux de cet intérêt, étaient même prêts à le payer !
Certaines de ses aquarelles étaient exposées dans la salle de spectacles dont une magnifique étude du château d’Excideuil. Elles ont été réalisées sur papier teinté afin de pouvoir y apporter des nuances de blancs impossible à effectuer d’ordinaire.

Michel Testut, quant à lui, a voulu des textes poétiques dans une « volonté d’écrire un livre magique pour entendre bruisser les légendes. »

Aux aquarelles de José Correa, à la poésie de Michel Testut, Guy Penaud a ajouté l’Histoire avec un grand H.

Une histoire souvent composée de petites anecdotes comme celle de Rabelais qui a écrit une partie de Gargantua à Montclart ou, plus près de chez nous, du château d’Essendieras fief d’André Maurois, et dont les pierres ont été le témoin des visites de célèbres artistes et personnalités politiques.

L’esprit des pierres a séduit le public car c’est un ouvrage qui reflète ce que le Périgord a de plus profond et de plus merveilleux, dixit les auteurs eux-mêmes, heureux de constater ce succès. Un succès en partie basé sur l’aura mystérieuse dégagée par les châteaux et la fascination qu’ils exercent encore sur le public.