Mercredi 8 octobre 2008

Championat de Promotion d’Honneur face à Payzac

Les abeilles pas très loin du but : Défaite des « jaunes et noirs » en championnat de Promotion d’Honneur face à Payzac sur le score de 10 à 11.

Contre Payzac

Pour Excideuil :
1essai transformé de Tallet
1 pénalité Rivière
Pour Payzac :
1 essai collectif, 2 pénalités

Les « Excideuil-Payzac » sont toujours des matches à part dans une saison quelque soit le classement des deux équipes.

Ces rencontres sont toujours très disputées et se jouent très souvent à de petits riens.
Ce fut encore le cas en ce dimanche où Jean Andrieux avait fait le « grand plein » et à reconnaitre pas mal de visages il y en avait des « Excideuil-Payzac » derrière les « talencaires ».

Jean-Pierre Juge avait insisté dans la semaine sur l’organisation défensive de ses avants face à se qui se fait de mieux dans les ballons portés.
Il fut de ce point de vue là bien suivi, il manqua à son équipe de jouer tout simplement les ballons avec ce qui fait son atout sa ligne de trois quart.

Bien trop timides ces abeilles ce dimanche alors que les visiteurs avaient vraisemblablement moins d’arguments dans ce secteur (la blessure de Cousty survenue dans le premier acte perturba un peu la ligne).

La faillite des buteurs se rajoutant à ce manque évident d’ambition fit tourner le match en faveur des noirs loin d’être géniaux mais appliqués dans leur point fort le jeu d’avants.

Encore trop de fautes chez les abeilles et c’est presque durant une demi heure qu’elles jouèrent en infériorité numérique.

Beaucoup trop dans un duel de ce niveau où les jaunes et noirs avaient besoin de tout ses forces.

Nous soulignerons l’excellent état d’esprit qui régna tout le long de la partie au grand dam des amoureux des matchs « à l’ancienne » mais cela aurait pu décider le référé de laisser le jeu se dérouler et de moins haché celui-ci ce qui gâcha quelque peu le spectacle.

Donc, du travail attend les hommes de Gilles Dufraisse pour corriger ces erreurs, c’est aussi l’apprentissage à l’étage supérieur mais le Président peut rester confiant, sa jeune équipe a du potentiel et surement le niveau de cette division.

EQUIPE RESERVE
Et pourtant l’équipe réserve de Verdier-Vacher avait montré la voie, avec un effectif très éclectique ce n’est pas moins de six essais (Buisson, Estime 3, Dauvergne, Bost) qui récompensèrent cette équipe très entreprenante pour un score sans appel de 43 à 08, Notons également le bon déroulement de cette rencontre.

Merci encore au nombreux public et à ses encouragements.

Dimanche, c’est un long déplacement qui attendent les abeilles pour leur troisième match de championnat à Mézin, gageons que les abeilles iront se refaire une petite santé loin de leur base mais les lot et garonnais sont toujours très compliqués à tordre sur leur terre mais le jeu pratiqué par les agenais convient mieux aux abeilles.

Vive le rugby à Excideuil

Christian Vacher