Vendredi 1er décembre 2006

Bilan de la semaine de cinéma édition 2006

L’association ciné-passion a fait un bilan de la semaine de cinéma qui s’est déroulée à Excideuil au début du mois d’octobre.

Il s’agissait de la seconde édition de cette manifestation mise en place par l’association en partenariat avec la municipalité.
Le principe était de proposer des séances de cinéma tous les jours pendant six jours à des tarifs préférentiels (4€ la place) et à tous les publics : scolaires, adolescents, personnes âgées, familles.

Six cent quarante trois spectateurs ont assisté aux diverses séances proposées.

  • La soirée « spéciale ado », organisée pour la première fois dans le cadre de cette semaine dédiée au cinéma, a remporté un vif succès. Les parents et les adolescents ont émis le désir que ce type de soirée soit réitéré plus souvent.
    En premier lieu, un concours de jeux vidéos sur écran a rassemblé seize équipes de deux personnes et une quarantaine de spectateurs.
    Après l’adrénaline du concours, un film mi-action, mi-épouvante sobrement appelé "Des serpents dans l’avion", a clôturé cette séance. Impressionnés par le film, les jeunes adolescents sont rentrés chez eux, bras dessus, bras dessous en tentant de se rassurer les uns les autres.
  • Les séances tout public ont rassemblé 218 spectateurs avec un pic de fréquentation pour le film « Indigènes » proposé en sortie nationale.
  • La séance réservée aux personnes du 3e âge a rassemblé 43 personnes pour voir le film « Le passager de l’été ».
  • Les séances scolaires ont, quant à elles, rassemblé 302 jeunes spectateurs : * 65 élèves de la maternelle sont venus assister à « Fables d’été, fables d’hiver »,
    • 112 élèves de primaires sont venus assister à la projection de « Jiburo » et
    • 125 lycéens ont vu le drame historique « Le vent se lève ». La séance lycéens a été programmée dans un cadre pédagogique précis et chaque classe est repartie avec un dossier de presse sur le film visionné.

Le bilan est donc positif avec une fréquentation quasi identique à celle de l’année passée : l’association est très satisfaite de ce bilan qui prouve, si cela était encore nécessaire, l’importance du cinéma itinérant en milieu rural.

De plus, cette manifestation annuelle permet de toucher un public, qui en temps normal, ne peut pas s’offrir ce type de loisirs.

A l’année prochaine, pour une nouvelle semaine dédiée au 7e Art !