Lundi 1er janvier 2007 — Dernier ajout mardi 24 juillet 2007

Assemblée annuelle

L’Association Agréée Pour la Protection du Milieu Aquatique d’Excideuil, « Les Amis et Riverains de la Loue » a dernièrement tenu son assemblée générale annuelle fin 2006 en présence des responsables et adhérents.

L’assemblée générale annuelle de l’association de pêche a confirmé le dynamisme de ses responsables et bénévoles.
En effet, de nombreuses actions ont été menées tout au long de l’année en faveur du milieu aquatique et de sa protection.

1Actions en faveur du milieu aquatique1

L’année a débuté avec la mise en place d’écloseries dans des baignoires. _ Pour cela, la Fédération de pêche donne à l’association 10 000 œufs de truites, l’Association de Protection de la Pêche et du Milieu Aquatique d’Excideuil ayant été, depuis 5 ans, la seule du Département à effectuer ces opérations d’élevage et de repeuplement des ruisseaux et rivières.
En 2007, l’AAPPMA de Saint Jean de Côle devrait être la seconde commune à le tenter.

L’étape suivante a été l’alevinage. Les tous jeunes poissons ont été lâchés dans les ruisseaux du secteur de l’association où ils ont grandi de quelques centimètres.
En 2006, cinq opérations d’alevinages ont été réalisées.

Après cette étape, des pêches électriques ont été organisées et ont permis de récupérer les jeunes truitelles qui ont par la suite été relâchées dans la rivière. Six opérations de pêches électriques ont été élaborées au cours de l’année. En tout, ce sont près de 2000 truites qui ont ainsi pu être sauvées.

En plus de ces interventions, l’association a effectué quatre lâchers de truites adultes.

D’autre part, l’association gère le nettoyage des berges des ruisseaux et en a effectué cinq au cours de l’année. Ces efforts envers le milieu aquatique naturel ne peuvent être accomplis sans la bonne volonté des membres de l’association qui prennent sur leur temps libre pour que vive la rivière et survive le plaisir de la pêche.

1Actions en faveur de la sensibilisation du public1

Parmi les actions menées, l’association a, en outre, mis en place des concours de pêche et a mis l’accent sur la Fête de la pêche qui a été axée principalement sur les enfants.

Cette année, 41 enfants ont participé aux ateliers et le bureau a voulu les récompenser avec des lots de participation relativement importants : accessoires de pêche et cannes avec moulinets leurs ont été offerts. Deux concours de pêche, un concours de pétanque et un repas ont ainsi été organisés et ont obtenu un beau succès.

La sensibilisation des enfants au milieu aquatique et la protection de la faune et de la flore reste l’une des priorités de l’AAPMA.

Pour cela, douze interventions sur la faune ont eu lieu à l’école primaire avec les classes de CE2, CM1, CM2 et deux interventions sur la flore avec les élèves de CM1 et CM2. Elles ont été effectuées par Daniel Bourdier, ancien instituteur et trésorier de l’association et Guy Serena, pharmacien de la commune et membre du bureau.

1Bilan des adhésions par le biais des cartes de pêche1
Le trésorier a ensuite fait le récapitulatif des cartes vendues à Excideuil : 218 cartes adultes, 24 cartes jeunes, 19 cartes vacances, 131 cartes gratuites dont 14 femmes, 78 vignettes halieutiques et 13 cartes Rouffiac.

L’année prochaine verra l’ouverture d’un nouveau dépôt de cartes, le troisième à Excideuil.
En plus de Messieurs Bricaud-Clément et Bourzac, M Martial sera nouveau dépositaire et mettra à disposition une petite boutique d’articles de pêche.

1Le secteur s’agrandit1
Didier Bédrine, le président, a annoncé l’agrandissement du secteur de l’AAPMA puisque l’association a accepté de reprendre le segment Coulaures et entrée de Savignac les Églises. L’association sera désormais nommée Les Amis et Riverains de la Loue et de l’Isle.

Didier Bédrine a donné les taux pluviométriques depuis 10 ans. Cela permet de tordre le cou aux idées reçues sur le manque d’eau, le problème ne se situant pas à ce niveau mais sur la gestion de l’eau. Elle pourrait être stockée l’hiver dans des étangs artificiels par exemple et servirait ensuite à arroser les cultures durant l’été. Il faut changer les habitudes de consommation pour les générations futures.

1La pollution1
Pour terminer, Didier Bédrine a abordé les sujets qui fâchent : les problèmes de pollution.

Il a informé les adhérents de la plainte déposée contre la société ESSLIM, accusée de polluer le ruisseau de la Tombe en y déversant, chaque semaine, le contenu des piscines de nettoyage des palox de pommes.

La cire recouvrant les pommes serait un facteur de pollution et provoquerait la mortalité de la faune. De plus, elle dégagerait des odeurs nauséabondes. Une pétition a circulé parmi les riverains du bord du ruisseau pour appuyer cette plainte. A ce jour, la décision de justice n’est pas encore connue.

L’entreprise avait déjà été condamnée à verser une amende forfaitaire de 100€ après la saisie du Conseil Supérieur de la Pêche.

L’AAPMA est également en pourparler avec la SOGEDO au sujet de la station d’épuration dont le volume de traitement est devenu insuffisant par rapport au nombre de foyers. Lors de fortes pluies, cette dernière sature et le trop plein se déverse dans la Loue.

A ce sujet, la Municipalité et la SOGEDO travaillent sur un projet de construction d’un bassin d’orage qui permettrait le désengorgement de la station.